Avril 2014: Lettre RePeGlio 

 Bonjour {Genre} {Nom},

XML vs DSPF

Pascal Polverini nous a chargés d’inciter les entreprises qui lisent la lettre RePeGlio à remplir une enquête en ligne afin de faire accélérer un projet auprès des décideurs d’IBM. Dans la lettre de ce mois vous trouverez l’objet de cette enquête. Mais tout d’abord, laissez-moi vous présenter brièvement Pascal Polverini.

    Pascal Polverini est membre IBM i ISV Advisory Council. Pascal est Product architect de la société Look Software. Il est l’un des rédacteurs du dernier RedBook d’IBM, notamment pour la partie stratégique RPGOA (RPGOpen Access). Pascal est l’auteur d’un standard XML et leader dans une équipe de travail qui comprend des membres aussi éminents que Barbara Morris (Lead developer on the RPG Compiler), Tim Rowe (IBM i Business Architect), Jon Paris et Vern Hamberg.
    En deux mots : Pascal Polverini milite pour qu’IBM remplace nos membres sources DSPF, PRTF, PF, LF par des interfaces ouvertes XML standards. Quels seraient les avantages de migrer nos interfaces traditionnelles vers des interfaces XML ? Prenons l’exemple de notre bon vieux DSPF si vous le voulez bien.
    En une première étape, le membre source DSPF serait remplacé par un fichier XML dans l’IFS. Ce fichier XML contiendra exactement et à 100% les mêmes informations que le membre source DSPF mais avec une syntaxe différente puisque le langage XML est basé sur l’utilisation de balises. Au lieu de compiler le DSPF pour obtenir un objet *file, ce sera le fichier XML qui sera compilé pour obtenir un objet *file absolument identique au précédent. Autrement dit, le programme RPG se comportera de la même manière avant qu’après. De plus, les programmeurs RPG 5250 traditionnels pourront toujours continuer à utiliser que le DSPF (le passage DSPF vers XML et XML vers DSPF étant automatisé). Beaucoup vont penser que cette initiative XML vs DSPF est un gadget inutile. Comme le disait Cicéron : « Bonjour Madame ».
    Ne jugez pas trop vite: l’enjeu serait l’ouverture de l’interface utilisateur aux nouvelles technologies.
    « L’un des défis majeurs de la modernisation des applications RPG, nous dit Pascal, consiste à contourner la situation monolithique du couple RPG/DDS. En effet la DDS définit simultanément deux fonctions : la définition du buffer des champs utilisée par le programme RPG et la mise en page 5250. L’énorme problème est que les DDS limitent grandement les possibilités du RPG, ce qui compromet sa viabilité en tant que langage moderne. »

Le XML pourrait faire exploser les limites des DDS : au-delà de 32ko par format, les positions iraient au-delà de 80/132 caractères, les constantes pourraient intégrer l’Unicode et insiste Pascal : « il deviendrait possible, par exemple, de définir un champ directement en XML en tant que data structure ou tableau. Ainsi le RPG ne serait pas bridé par la DDS. »

Nous connaissons au moins trois éditeurs spécialisés dans la modernisation et qui disposent d’un designer Web, respectivement Look Software, Profound Logic et PHL Soft en France. Le designer permet à un non spécialiste d’insérer des images, des graphes, des widgets, bref d’enrichir nos interfaces dans le cadre du Web. Bien. Mais où insérer ces nouveaux attributs sans bricoler ? XML permettrait de stocker les nouveaux attributs entre des balises dédiées et d’étendre ainsi les possibilités de la couche présentation Web à l’infini… tout en préservant la version 5250 !
    Enfin, le XML est un standard mondial aux normes W3C. « Ainsi, souligne Pascal, même le traitement de texte Word de Microsoft est défini en XML». Le HTML est aussi un XML dédié à la couche présentation, sans parler des services Web basés eux-aussi sur du XML. Le passage d’un fichier XML vers les différents designers Web et outils du marché pourrait se faire dans les deux sens moyennant un parser (moulinette) approprié. Le XML ouvre donc de nombreuses portes.
    « Est-il bien raisonnable, ajoute Pascal, de laisser aux nouvelles générations de développeurs un langage moderne RPG 100% free-form avec des DDS propriétaires bridées en guise d’interface utilisateur? »
    Avec le XML, le RPG bénéficierait d’une interface ouverte et extensible. Le RPG deviendrait alors un langage multitier EN NATIF, c’est-à-dire un langage moderne, spécialisé en informatique de gestion persistante, couvrant aussi bien les interfaces 5250 que le Web.
    Maintenant, il faut que ce projet puisse être placé en « top list » priorité haute par les décideurs d’IBM afin de faire accélérer le processus de mise en œuvre. Pascal Polverini voudrait faire cautionner le projet par des témoignages clients à l’occasion du Common International qui se tiendra en Floride du 4 au 6 mai 2014 car les souhaits des clients ont du poids auprès des financiers.
    Outre la documentation XML vs DSPF, sur le site www.ibmioa.com vous verrez un bandeau bleu avec « Survey : What about enabling RPG compiler to use an XML…? » En cliquant sur le lien « Please click here to take the survey » vous trouverez le précieux formulaire que vous pouvez rédiger en Français si vous ne maîtrisez pas assez bien l’Anglais. Nous comptons sur vous.
    Nous avons là une belle opportunité de nous faire entendre afin de faire bouger les lignes ! Merci à Pascal et merci à tous.

 Jean Mikhaleff/RePeGlio

Références Article (en Anglais):

Site officiel de l'Open Standard

Article MCPress Oline: RPG Open Access et Open Standard  écrit par Pascal Polverini

XML Tutorial w3schools

 Générateur Expert RePeGlio:

Caractéristiques:
- 20 templates ou Wizards pour programmer en questions réponses.
(pas de dépendance à un tiers)
- Code RPGIV free ou colonné homogène, lisible et commenté
- Programmes éprouvés en production sur des milliers de programmes.
  Bénéfices :
- Temps de développement divisé par 10.
- Temps de maintenance divisé par 20.
- Temps de test divisé par 30.

Avec RePeGlio un programme ne se code pas, il se dessine.

Notre Site: www.repeglio.com

Pour un commentaire libre ou pour abonner quelqu'un: jean@repeglio.com


Pour retirer votre email d'envoi  de notre liste de diffusion: 

- Retourner-nous la lettre avec en objet OPTOUT et votre email d'envoi:  {Email}    sera retiré de notre liste de diffusion.